SSR gériatrique : Un service de soins de suite et de réadaptation dédié à la santé des personnes âgées

SSR gériatrique  Un service de soins de suite et de réadaptation dédié à la santé des personnes âgées
Maisons de retraite

Qu’est-ce que le SSR gériatrique et pourquoi est-il crucial pour la santé des seniors ? Ce service hospitalier est conçu spécifiquement pour répondre aux besoins complexes des personnes âgées. Mais en quoi est-il différent des autres lieux de soins et d’hébergement, comme les maisons de retraite ? Et comment peut-il améliorer la qualité de vie des patients ? Découvrez dans cet article les clés pour comprendre le fonctionnement de ce service essentiel et son rôle déterminant dans le maintien de l’autonomie des personnes âgées.

Qu’est-ce qu’un SSR gériatrique ?

Les soins de suite et de réadaptation (SSR) sont essentiels pour les patients en convalescence d’une maladie, d’une intervention chirurgicale ou d’une blessure. Cette prise en charge est particulièrement cruciale pour les personnes âgées, avec plus de la moitié des patients en SSR ayant plus de 70 ans, et une grande part entre 80 et 89 ans.

Le SSR gériatrique est dédié aux seniors souffrant de pathologies complexes, qu’elles soient aiguës ou chroniques. Ce service spécialisé en milieu hospitalier vise principalement la rééducation et la réadaptation fonctionnelle pour restaurer les fonctions des organes affectés de la manière la plus complète ou la plus optimale possible.

L’objectif de ces soins ne se limite pas à la récupération physique. Il s’étend à prévenir la perte d’autonomie. Si certaines incapacités s’avèrent irréversibles, les efforts se concentrent alors sur l’adaptation du patient à ses limitations, cherchant à maximiser son indépendance et à faciliter un retour à domicile dans les conditions les plus favorables.

Quel est le rôle du SSR gériatrique ?

Le SSR vise à atténuer les impacts fonctionnels, physiques, cognitifs, psychologiques et sociaux des déficiences, tout en favorisant la réadaptation du patient. Ce service joue un rôle crucial dans le parcours de santé des personnes âgées fragilisées. Il intervient après une hospitalisation en court séjour, en ambulatoire ou directement du domicile.

senior bénéficiant du SSR à domicile

Ce service réalise un bilan gériatrique[1] complet, évaluant les besoins médicaux, fonctionnels, cognitifs et sociaux. Il élabore ensuite un projet de réadaptation personnalisé, avec des objectifs clairs de rééducation. La rééducation fonctionnelle se déploie à travers des activités comme la kinésithérapie[2], l’ergothérapie, et l’orthophonie.

Un soutien psychologique et social est également fourni, complété par une formation des aidants pour préparer efficacement le retour du patient à domicile, en coordination avec les services et professionnels de santé impliqués.

Quelle est la prise en charge en SSR gériatrique ?

Les soins de suite et de réadaptation proposés à la personne âgée sont conçus sur mesure, tenant compte de son état de santé avant l’hospitalisation et des options de suivi à sa sortie, que ce soit à domicile ou en EHPAD[3].

Ce plan de soins individualisé peut comprendre divers types d’interventions :

  • Soins médicaux : gestion des pathologies aiguës ou chroniques, administration et surveillance des traitements médicamenteux, et suivi régulier de l’état général du patient.
  • Soins de rééducation : programmes de kinésithérapie[2], ergothérapie, psychomotricité et orthophonie, adaptés aux besoins de réadaptation fonctionnelle du patient.
  • Soins paramédicaux : interventions infirmières, conseils en diététique, soutien psychologique, éducation thérapeutique, etc.
  • Accompagnement social : assistance dans les démarches administratives, orientation vers les services sociaux adaptés et soutien aux aidants.

Hospitalisation en SSR gériatrique : Pour quel type de patient ?

Le SSR gériatrique est destiné aux patients âgés, souvent de plus de 75 ans, qui risquent de développer des complications sévères liées à leurs pathologies chroniques ou invalidantes. Ces conditions peuvent conduire à des déficiences physiques ou psychiques, entraînant une dépendance[4] parfois difficilement réversible.

Ce service spécialisé intervient principalement après un séjour hospitalier de courte durée, en réponse à divers incidents médicaux ou chirurgicaux, tels que des lésions traumatiques, intoxications, brûlures ou complications de soins.

Parmi les motifs les plus fréquents de recours au SSR gériatrique en vue d’éviter l’aggravation de la dépendance[4], on note :

  • les fractures, notamment celles du col du fémur ;
  • l’arthrose[5] et autres formes d’arthropathies ;
  • les troubles locomoteurs ;
  • les démences ;
  • etc.

Quelle est la durée de prise en charge des patients en SSR gériatrique ?

La durée du séjour en SSR gériatrique est fortement variable, adaptée aux besoins spécifiques de chaque patient en fonction de son état de santé à l’admission et des progrès réalisés durant le traitement.

Les patients peuvent passer de quelques semaines à plusieurs mois dans ces structures, où ils bénéficient de soins intensifs et continus. Des évaluations régulières permettent d’ajuster les plans de traitement afin d’optimiser la récupération et l’autonomie du patient, facilitant ainsi soit le retour à domicile, soit la transition vers une autre forme de prise en charge longue durée.

Bien que les textes de loi n’imposent pas de limite maximale à la durée de ces séjours, la durée moyenne observée est de 36,7 jours, et peut s’allonger jusqu’à 37,4 jours pour les personnes de 85 ans et plus. Toutefois, il est important de noter que le remboursement des mutuelles est souvent plafonné à 80 jours.

Comment se passe l’admission en SSR gériatrique depuis le domicile ou l’hôpital ?

Le Service de Soins de Suite et de Réadaptation Gériatrique (SSRG) accueille divers profils de patients. Il prend en charge ceux sortant d’un établissement de santé après une maladie aiguë ou une chirurgie, visant à améliorer leur récupération et leur retour à domicile. Il s’occupe également des résidents en structure médico-sociale et des personnes directement depuis leur domicile, dans le cadre d’une planification préalable.

L’admission se fait généralement après une procédure de préadmission, validée par le médecin coordinateur ou une évaluation effectuée par l’équipe médicale. Cette admission repose sur l’examen d’un dossier médical et d’une évaluation de l’autonomie du patient, inclus dans une fiche d’orientation.

Au moment de son arrivée, le patient devra présenter certains documents justificatifs au service des admissions :

  • formulaire de demande d’hospitalisation ;
  • pièce d’identité ;
  • carte vitale ;
  • attestation de mutuelle.

Le SSR gériatrique offre une chance aux personnes âgées de retrouver leur autonomie et de mener une vie plus épanouissante. En s’attaquant aux problématiques spécifiques du vieillissement, il propose des solutions concrètes pour prévenir la dépendance[4] et favoriser le maintien à domicile[6].

Laissez un commentaire