Sécurité et assistance en résidence autonomie : comment garantir un environnement bienveillant et protégé ?

sécurité en résidence autonomie
Maisons de retraite

Gérée par une structure publique ou à but non lucratif, la résidence autonomie ou EHPA[1] est un ensemble de logements individuels associés à des services collectifs, à destination des personnes âgées autonomes. Contrairement à une maison de retraite traditionnelle, elle permet aux résidents de vivre de manière indépendante tout en bénéficiant de services de sécurité et d'assistance adaptés à leurs besoins. Quelles sont les spécificités de la résidence autonomie ? Quels sont les risques et les moyens mis en œuvre pour garantir un environnement bienveillant et sécurisé ? Annuaire retraite vous dit tout.

Quelles sont les spécificités de la résidence autonomie ? 

La résidence autonomie accueille généralement des personnes âgées de plus de 60 ans qui sont relativement autonomes sur le plan de la mobilité et de la gestion de leur vie quotidienne. Il s’agit d’un établissement non médicalisé, mais qui offre néanmoins un cadre de vie favorisant le bien-être et la sécurité.

Ce type de structure a pour objectif de : 

  • Maintenir les résidents autonome le plus longtemps possible afin qu’ils puissent conserver leur indépendance et leur qualité de vie ; 
  • Favoriser la sécurité des locataires
  • Faciliter le quotidien des personnes âgées
  • Encourager la vie sociale.

Ce mode d'hébergement est particulièrement intéressant lorsque le logement de la personne âgée n’est plus adapté, ou excentré des services de santé ou lorsque le senior souhaite se rapprocher de sa famille.

La sécurité comme pilier essentiel de la vie en résidence autonomie

La vie en résidence autonomie offre de nombreux avantages, notamment l'indépendance, la convivialité et la qualité de vie. Cependant, il est important de reconnaître qu'elle n'est pas exempte de risques pour la personne âgée. 

Quels sont les risques liés à la vie en résidence autonomie ? 

Si la chute, qui fait partie des accidents de la vie courante, est la première cause de mort accidentelle chez les seniors en France, ils sont seulement 17 % à avoir conscience de ce risque. 

Au sein des traumatismes non-intentionnels de la vie quotidienne, les chutes arrivent au premier plan et représentent l’un des risques les plus préoccupants dans les résidences autonomies. En effet, les personnes âgées sont les premières touchées, notamment en raison de la perte de force musculaire, de la fragilité osseuse, de la diminution de l’équilibre et des problèmes de mobilité qui s’accentuent avec les années. 

Dans certains cas, les chutes peuvent entraîner de lourdes séquelles, telles que des fractures ou des blessures conduisant à une perte d’autonomie ou à une fragilisation de l’état de santé.

D’autres types d’accidents peuvent également survenir tels que la brûlure, la coupure ou encore l’intoxication médicamenteuse.

Quels sont les dispositifs de sécurité mis en place en résidence autonomie ? 

Pour atténuer tous ces risques, les résidences autonomie mettent en place divers dispositifs de sécurité visant à garantir un environnement sûr comme : 

  • Un système d’alarme qui permet aux résidents de demander de l’aide en cas de besoin. Il est généralement accessible via un bouton d’alarme portable ou installé dans les espaces privés tels que la salle de bain ; 
  • Un accès sécurisé, notamment par le biais de dispositifs de contrôle d’accès comme une carte d’accès ou un code d’entrée, pour empêcher les personnes non autorisées d'accéder aux bâtiments ;
  • Des aides à la mobilité telles que des rampes, des ascenseurs et des mains courantes pour faciliter la circulation des résidents ; 
  • Des systèmes de vidéosurveillance dans les espaces communs permettant d’identifier rapidement si une personne se trouve en difficulté et de réagir rapidement.
  • Des mesures de prévention comme l’installation de barres d’appui dans les salles de bain ou de tapis antidérapants, et l’aménagement des espaces de manière à minimiser les obstacles.
  • Un service d’assistance médicale pouvant inclure la distribution de médicaments, la surveillance de la santé et l’orientation vers des professionnels en cas d’urgence.
  • Des programmes de sensibilisation pour éduquer les résidents sur les risques potentiels et les meilleures pratiques pour les éviter.
  • Du personnel de sécurité dans certaines résidences, en particulier la nuit.

En combinant ces différents dispositifs, les résidences autonomie créent un environnement où les seniors peuvent se sentir en sécurité et en confiance. Cela permet de réduire les risques et de garantir une meilleure qualité de vie pour les personnes âgées.

assurer la sécurité des seniors est un des objectifs de la résidence autonomie

L’assistance et le soutien aux résidents

Les EHPA[1] sont conçues pour offrir aux résidents un environnement où ils peuvent vivre de manière autonome, mais elles proposent également une gamme de services d’assistance visant à faciliter la vie quotidienne. 

Quels services d’assistance sont offerts en résidence autonomie ? 

Les services en résidence autonomie peuvent varier en fonction de l’établissement, mais les plus courants sont : 

  • Le service de restauration. Il propose des plats équilibrés et nutritionnellement adaptés aux personnes âgées.
  • La blanchisserie. Elle permet aux personnes âgées de ne pas se soucier du lavage et du repassage de leurs vêtements.
  • Une assistance dans les tâches quotidiennes comme le ménage, les courses, la gestion de l’administratif ou encore la distribution de médicaments.
  • Un service de transport, dans certaines résidences. Il permet aux seniors de se rendre facilement à leurs rendez-vous médicaux ou dans les commerces.

Quel rôle joue le personnel dans les résidences autonomie ? 

Outre les services d'assistance matérielle, la dimension humaine joue un rôle essentiel dans la vie en résidence autonomie. Le personnel, y compris les auxiliaires de vie et les animateurs, contribue à la qualité de vie des résidents de plusieurs manières.

  • Le personnel crée des liens avec les résidents et établit une relation de confiance, ce qui leur permet de se sentir soutenus et en sécurité.
  • Ils sont à l’écoute des préoccupations des seniors et leur offrent un soutien émotionnel en cas de besoin, ce qui peut être particulièrement important pour les résidents qui se sentent isolés ou anxieux.
  • Les animateurs organisent des activités sociales et récréatives visant à encourager la socialisation, l’autonomie et le bien-être mental et physique de manière générale.
  • En cas de besoins de santé spécifiques, le personnel peut coordonner les soins et les rendez-vous médicaux avec des professionnels de santé externes.

De plus, les résidences autonomie proposent un large éventail d’activités de loisir garantissant une vie riche et épanouissante à leurs résidents comme des cours d’art, de yoga, des sorties en extérieur, des activités physiques ou encore des groupes de discussion. 

L’objectif est de prévenir l’isolement et de favoriser leur épanouissement au sein de leur nouveau lieu de vie.

La résidence autonomie, véritable alternative entre le maintien à domicile[2] et la maison de retraite médicalisée, permet aux seniors de vivre pleinement tout en bénéficiant d’une assistance adaptée à leurs besoins.

La sécurité et l’assistance sont au cœur des préoccupations de ce type d’établissement et reflètent une approche globale visant à garantir une vie épanouissante et sereine aux personnes âgées. Pour en savoir plus sur les résidences autonomie de votre région, cliquez juste ici.

Laissez un commentaire