MARPA : Définition, Fonctionnement et Prise en Charge

MARPA : Définition, Fonctionnement et Prise en Charge
Maisons de retraite

Vous, ou l’un de vos proches, vivez à la campagne et ressentez le poids de la solitude ? Vous êtes autonome et souhaiteriez quitter votre domicile pour un lieu de vie plus sécurisé ? Sachez qu’il existe différents types de maisons de retraite adaptées à vos besoins, la MARPA[1] en fait partie. Cet établissement non médicalisé est spécifiquement conçu pour accueillir des personnes âgées non dépendantes à la recherche d’une vie en collectivité en toute sécurité. MARPA[1] : définition, fonctionnement et prise en charge, Annuaire Retraite vous explique tout.

Qu’est-ce qu’une MARPA[1] ?

Les MARPA[1] (Maison d’Accueil et de Résidence pour l’Autonomie), anciennement appelées Maisons d’Accueil Rurales pour Personnes Âgées, sont des établissements médico-sociaux adaptés aux personnes âgées valides, offrant un cadre de vie chaleureux et sécurisé.

Le concept de MARPA[1] a été créé dans les années 80 par la Mutualité Sociale Agricole, pour répondre aux besoins spécifiques des retraités vivant en milieu rural, souvent isolés et confrontés à des défis particuliers.  

Conçues comme des alternatives aux maisons de retraite traditionnelles, elles mettent l'accent sur la convivialité, la participation des résidents à la vie communautaire, et la personnalisation des soins et des services en fonction des besoins de chacun. Depuis leur création, les MARPA[1] se sont développées en France, proposant une approche innovante dans la prise en charge des personnes âgées dépendantes ou en perte d'autonomie. Aujourd’hui, elles sont au nombre d’environ 200, réparties sur 70 départements et accueillent plus de 4 700 seniors.

Quelles sont les missions d’une MARPA[1] ?

Les MARPA[1] sont des lieux de vie qui se distinguent par leur approche centrée sur l'autonomie et le bien-être. 

Structure et logements

Les MARPA[1] mettent à disposition de leurs résidents, au nombre maximal de 24 personnes âgées de 60 ans et plus, des logements individuels de plain-pied de type T2 ou T1 bis, comprenant une terrasse et un petit jardin, ainsi que des espaces de vie communs.

Le senior est seul maître à bord de son logement, il a la possibilité de le personnaliser comme il le souhaite aussi bien en termes de mobilier que de décoration. Il est libre de mener ses activités quotidiennes à son rythme et de préserver ses habitudes. L'objectif est qu’il puisse sentir comme à la maison.

Les logements sont entièrement équipés pour faciliter et sécuriser la vie de la personne âgée, notamment par le biais de : 

  • dispositifs anti-chute (rampes, poignées de maintien, sol antidérapant, etc.) ; 
  • systèmes d’appel d’urgence ; 
  • détecteurs de mouvement pour l’éclairage.

Encadrement et services

En MARPA[1], les résidents sont libres d'aller et venir à leur guise, ainsi que de recevoir des visiteurs afin de maintenir des liens sociaux. 

Ils ont la possibilité de profiter du restaurant et de participer activement à l’élaboration des menus, à la préparation des repas et à la mise en place de la table. Encouragés à participer à ces moments conviviaux, les seniors contribuent à créer une atmosphère joyeuse autour des repas. Ils ont également la possibilité de cuisiner leurs repas chez eux et de prendre leur petit-déjeuner en toute autonomie. 

La MARPA[1] accorde une importance particulière au respect de la vie privée et de la dignité de chacun de ses résidents. Les services de vie quotidienne comprennent également l’entretien des logements, la buanderie et d’autres tâches ménagères afin de soulager les personnes âgées de certaines contraintes.

Un aspect essentiel de la MARPA[1] est l'organisation d'activités sociales et culturelles visant à stimuler les résidents sur le plan mental, social et émotionnel. Des ateliers, des sorties, des événements festifs et des rencontres intergénérationnelles sont planifiés pour créer une atmosphère dynamique et épanouissante.

senior bénéficiant d'une aide à domicile en MARPA

Projet de vie personnalisé

La MARPA[1] propose un projet de vie personnalisé permettant de prendre en compte les besoins, les préférences, les habitudes de vie et les aspirations spécifiques de chaque locataire. Ce projet contribue à créer un environnement adapté, respectueux et répondant au mieux aux attentes de chacun. 

Les résidents et parfois les familles, sont activement impliqués dans l’élaboration du projet de vie. Il prend en compte les besoins médicaux, sociaux, psychologiques et culturels du résident, et est sujet à réévaluation et ajustement en fonction des changements dans la vie du senior.

Maintien de l’autonomie

Le maintien de l'autonomie est l'un des principaux objectifs des Maisons d'Accueil et de Résidence pour l'Autonomie. Ces établissements non médicalisés mettent en œuvre diverses initiatives et services pour permettre aux personnes âgées de conserver un maximum d'indépendance et de qualité de vie, tels que : 

  • des activités de stimulation cognitive pour préserver les fonctions mentales et promouvoir une vie intellectuellement active ; 
  • des programmes d’exercices physiques adaptés aux capacités de chacun pour maintenir ou améliorer la mobilité, la force musculaire et la coordination ; 
  • la participation à la vie en collectivité, notamment la gestion des repas ou la planification des activités.

Soins et suivi médical

La MARPA[1] n'est pas un établissement à vocation médicale, mais elle assure en permanence la continuité des soins. Ils sont dispensés par du personnel qualifié, sous la coordination de l'équipe MARPA[1], qui veille à garantir leur qualité et leur continuité.

Les MARPA[1] sont équipées pour faire face aux situations d'urgence. Des protocoles sont mis en place pour assurer une intervention rapide en cas de besoin, que ce soit pour des problèmes de santé aigus ou d'autres situations d'urgence.

L'équipe médicale collabore étroitement avec les professionnels de santé externes, tels que les médecins traitants, les spécialistes et les services hospitaliers. Cette coordination garantit une prise en charge complète et cohérente des besoins médicaux des résidents.

Quel est le coût d’une MARPA[1] ?

Le coût d’un appartement en MARPA[1] varie en fonction du type de logement et de son emplacement géographique. 

En 2022, le tarif mensuel moyen , hors prestations de repas, de ménage et de blanchisserie était de 1 277,50 € pour un T1 bis et 1 581,67 euros pour un T2.

Pour financer son hébergement, la personne âgée peut bénéficier de plusieurs aides sociales telles que : 

  • l’Allocation personnalisée au Logement (APL) attribuée par la Caisse d’allocations familiales sous conditions de ressources ;  
  • l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) délivrée par le Conseil départemental en fonction du degré de dépendance[3] et des ressources ;
  • l’Aide sociale qui est attribuée par le Conseil départemental  aux personnes dont les ressources sont trop faibles pour bénéficier d’une place en résidence.

Quelles différences entre MARPA[1] et EHPAD[4]

Les MARPA[1] et les EHPAD [4](Établissements d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) sont deux types de structures destinées à accueillir des personnes âgées, mais elles présentent des différences significatives.

Philosophie et approche

Les MARPA[1] privilégient le maintien de l'autonomie et une vie communautaire dans un cadre familial, accueillant des personnes autonomes ou légèrement dépendantes. Les EHPAD sont davantage axés sur la prise en charge médicale et la dépendance[3][4]. Ils offrent un niveau de soins plus élevé pour répondre aux besoins spécifiques des personnes âgées nécessitant une assistance quotidienne.

Taille et localisation

Les MARPA[1] accueillent un petit nombre de résidents (maximum 24) et sont généralement situées dans des zones rurales ou semi-rurales, offrant un cadre de vie proche de la nature. Les EHPAD[4], en revanche, ont une capacité d’accueil beaucoup plus importante et se retrouvent aussi bien en milieu urbain que rural.

Niveau de dépendance[3] et services médicaux

Les MARPA[1] n'offrent pas de services médicaux, mais assurent la continuité des soins via des collaborations externes. Elles sont habilitées à recevoir des personnes âgées autonomes et souhaitant conserver un certain degré d’indépendance.

En revanche, les EHPAD[4] sont médicalisés, destinés aux personnes en perte d'autonomie significative, offrant des soins spécialisés en interne. Les établissements sont plus importants, avec un cadre institutionnalisé. Le personnel médical est désigné par l'établissement et guidé par le médecin coordonateur, bien que certains EHPAD[4] permettent aux résidents de choisir leur médecin. 

L’accueil temporaire en MARPA[1]

L'accueil temporaire en MARPA[1] est une possibilité offerte aux personnes âgées de bénéficier des services de la MARPA[1] pour une période limitée, sans nécessairement s'engager dans un hébergement permanent. Cette option peut être avantageuse dans plusieurs situations :

  • pour recevoir un soutien ponctuel après une hospitalisation, pendant des périodes où l'aidant habituel n'est pas disponible, ou pour soulager la famille pendant un court séjour ;
  • pour tester l'environnement de la MARPA[1] avant de prendre une décision sur un hébergement permanent ;
  • pour servir de solution de répit pour les aidants familiaux qui prennent soin d'une personne âgée. Cela leur offre une pause tout en assurant que le senior continue de recevoir les soins nécessaires.

Il est important de noter que la disponibilité de l'accueil temporaire peut varier d'une MARPA[1] à une autre, et la durée du séjour temporaire est généralement déterminée en fonction des besoins et des disponibilités spécifiques de l'établissement. Les modalités spécifiques, y compris les coûts associés, varient d’un établissement à un autre. 

Le choix du type d’établissement dépend principalement du niveau d’autonomie de la personne âgée, de ses besoins spécifiques ainsi que de la disponibilité des logements.

1 Commentaire

Agnès Bourgois

10 Jan 2024

Merci

Laissez un commentaire