Crise d’angoisse nocturne en EHPAD : Causes, symptômes et solutions

Maisons de retraite

La crise d’angoisse nocturne est un trouble du sommeil qui peut toucher certains résidents en EHPAD. Il s’agit d’une sensation de peur intense qui survient pendant la nuit, et qui provoque une agitation, une détresse, voire la panique chez la personne âgée. Quelles sont les causes de ce phénomène ? Quels sont les symptômes à reconnaître ? Voici comment aider les personnes âgées à retrouver un sommeil paisible et une qualité de vie optimale en maison de retraite.

Troubles du sommeil en EHPAD : Quelles sont les causes des crises d’angoisse nocturne chez les personnes âgées ?

Les crises d’angoisse nocturne sont des épisodes de peur intense qui surviennent pendant le sommeil. Elles sont souvent liées à des facteurs physiques, psychologiques ou environnementaux qui perturbent le repos des seniors.

Facteurs physiques d’anxiété la nuit pour les seniors

Les personnes âgées sont plus susceptibles de souffrir de douleurs, de maladies chroniques ou dégénératives, ou de prendre des médicaments qui peuvent altérer leur sommeil.

La maladie d’Alzheimer, par exemple, perturbe le sommeil. Elle cause des parasomnies, comme les terreurs nocturnes, et fragmente le sommeil.

Ces diverses perturbations peuvent engendrer inconfort, souffrance et confusion, créant un terrain propice aux crises d’angoisse nocturne.

Facteurs psychologiques de peurs nocturnes chez la personne âgée

Les personnes âgées peuvent également être confrontées à un contexte émotionnel qui génère du stress, de l’anxiété, de la peur ou de la dépression.

Le changement de lieu de vie, la perte d’autonomie, la solitude, le deuil, ou la peur de la mort peuvent être des sources d’angoisse pour les seniors.

Ces ressentis négatifs peuvent alors s’exprimer la nuit, sous forme de cauchemars, d’hallucinations, ou de crises de panique.

Facteurs environnementaux de l’agitation des résidents en maison de retraite

En EHPAD, les résidents peuvent être exposés à des contraintes qui nuisent à leur sommeil. Le bruit, la lumière, la température, ou le changement de chambre peuvent perturber leur rythme circadien, leur sentiment de sécurité, ou leur confort.

Ces désagréments peuvent entraîner de l’agitation, de l’irritabilité, ou de la peur chez la personne âgée, et déclencher des crises d’angoisse nocturne.

le changement de lieu peut causer des crises d'angoisse nocturne

Quels sont les symptômes d’une crise d’angoisse nocturne ?

Une crise d’angoisse nocturne se manifeste par des signes physiques, comportementaux et cognitifs qui témoignent de la détresse de la personne âgée.

Signes physiques de la crise de panique

Une crise d’angoisse se caractérise généralement par :

  • une accélération du rythme cardiaque ;
  • une transpiration excessive ;
  • des tremblements ;
  • des difficultés respiratoires ;
  • une sensation d’étouffement ;
  • une douleur thoracique ;
  • des nausées.

Ces symptômes peuvent faire croire à la personne âgée qu’elle est en danger de mort, et augmenter son affolement.

Signes comportementaux des terreurs nocturnes

Les terreurs nocturnes se traduisent par une agitation motrice, des pleurs, des cris, ou un appel au secours.

La personne âgée peut se lever, sortir de son lit, ou tenter de fuir. Elle peut également avoir des gestes violents envers elle-même ou envers les autres.

Ces comportements peuvent réveiller la personne âgée ou ses voisins, et perturber le sommeil de toute la communauté.

Signes cognitifs de la crise d’angoisse nocturne

La crise d’angoisse nocturne peut provoquer de la confusion, de la désorientation, des hallucinations ou des cauchemars.

La personne âgée peut ne pas reconnaître son environnement, son personnel soignant, ou ses proches. Elle peut avoir des pensées irrationnelles, des peurs infondées, ou des réminiscences de souvenirs traumatisants.

Ces manifestations peuvent renforcer le sentiment de détresse de la personne âgée, et nuire à sa santé mentale.

Comment gérer l’anxiété nocturne de la personne âgée en EHPAD ?

Il existe des options pour accompagner ce trouble du sommeil chez les personnes âgées en EHPAD.

Solutions possibles pour prévenir ou réduire les crises d’angoisse nocturne en maison de retraite

La première solution consiste à consulter un médecin généraliste, qui pourra évaluer l’état de santé de la personne âgée, et adapter son traitement médicamenteux si besoin. Il pourra également orienter la personne âgée vers un spécialiste du sommeil, un psychologue, ou un psychiatre, selon le cas.

Il est également possible de recourir à des thérapies non médicamenteuses, comme la sophrologie, la relaxation, ou l’hypnose, qui peuvent aider la personne âgée à gérer son anxiété, à se détendre, et à améliorer son sommeil.

Impliquer la famille de la personne âgée peut également permettre de lui apporter du soutien, de l’écoute, et de la réassurance.

Rôle du personnel soignant dans l’accompagnement d’une personne âgée souffrant d’angoisse nocturne

Le personnel soignant joue un rôle clé dans la prise en charge de la crise d’angoisse nocturne. Il doit être formé à reconnaître les symptômes, à intervenir rapidement, et à rassurer la personne âgée.

Une meilleure compréhension de la physiologie du vieillissement du sommeil et des liens avec les pathologies permet aux professionnels de santé de mieux accompagner les résidents.

Les équipes de nuit ont pour mission d’appréhender la spécificité des relations avec les résidents sur cette période nocturne. Elles sont attentives aux besoins des patients, et respectent leurs rythmes et leurs habitudes. Les infirmières et aides-soignantes favorisent la communication, la confiance, et le lien affectif avec la personne âgée, et lui offrent un accompagnement personnalisé et bienveillant.

Bonnes pratiques pour favoriser un sommeil de qualité chez les personnes âgées en EHPAD

Pour prévenir les crises d’angoisse nocturne, il est important de respecter l’hygiène du sommeil des personnes âgées en EHPAD. Pour cela, des activités adaptées leur sont proposées pendant la journée, afin de stimuler leur corps et leur esprit, et favoriser leur fatigue naturelle.

Il s’agit aussi de leur offrir un environnement propice au sommeil, qui est calme, sombre, et confortable. Il est judicieux d’instaurer des rituels préparatoires au sommeil (horaires réguliers, infusion, lecture, musique douce, etc.), qui leur permettent de se relaxer pour s’endormir sereinement.

La crise d’angoisse nocturne est un trouble du sommeil fréquent chez les personnes âgées en EHPAD. Les familles sont souvent inquiètes pour leur bien-être, car ces crises de panique la nuit peuvent affecter la qualité de vie et la santé des résidents. Heureusement, il existe des solutions pour prévenir ou réduire ce trouble du sommeil.

Laissez un commentaire