Comment préparer une admission en MARPA ?

Comment préparer une admission en MARPA 
Maisons de retraite

Offrir un cadre de vie sécurisant et stimulant tout en préservant l’autonomie des résidents, c’est l’objectif principal d’une maison d’accueil et de résidence pour personnes âgées. Vous envisagez une admission en MARPA[1] et vous vous demandez par où commencer ? Conçu pour vous aider à naviguer à travers ce processus, cet article vous détaille chaque étape de manière claire, depuis la recherche d’établissement jusqu’à l’installation. Prenez le temps de bien vous informer et faites de l’entrée en MARPA[1] une expérience positive pour vous et votre proche.

Comprendre les MARPA[1] et leurs distinctions avec les EHPAD[2]

Les MARPA[1] offrent aux seniors autonomes un cadre de vie sécurisé et convivial en milieu rural, avec des services adaptés et une atmosphère propice au maintien de l’indépendance.

MARPA[1] : Maison d’accueil et de résidence pour personnes âgées en milieu rural

Les MARPA[1], ou maisons d’accueil et de résidence pour personnes âgées, sont nées dans les années 1980 sous l’égide de la MSA. Conçues comme une alternative aux maisons de retraite traditionnelles, elles ciblent particulièrement les seniors habitués à la vie rurale et redoutant le déracinement.

seniors en MARPA

Ces structures accueillent jusqu’à 24 personnes dans des logements privatifs et de plain-pied, favorisant l’autonomie tout en offrant des services comme la restauration et la blanchisserie. Non médicalisées, les MARPA[1] disposent toutefois d’un système de téléassistance, renforçant la sécurité des résidents.

En France, près de 190 MARPA[1] offrent environ 4 500 places, contribuant à la vitalité des zones rurales.

Différences entre la vie en MARPA[1] et en maison de retraite

Contrairement aux EHPAD[2], les MARPA[1] ne fournissent pas de soins médicaux constants. Elles s’adressent aux seniors qui n’ont pas besoin d’une aide médicale régulière, mais plutôt d’un environnement sécurisé et de soutien pour les activités quotidiennes. C’est une option intermédiaire entre le domicile individuel et les structures de soins plus intensifs.

CritèreMARPA[1]EHPAD[2]
RésidentsPersonnes âgées autonomesPersonnes âgées dépendantes
Niveau d’autonomieCapacité à accomplir les actes essentiels de la vie quotidienneNécessite une aide pour les actes essentiels de la vie quotidienne
Services proposésHébergement, restauration, animations, services d’accompagnementHébergement, restauration, soins médicaux et paramédicaux, accompagnement social
EncadrementÉquipe d’animation et d’accompagnementÉquipe pluridisciplinaire (médecins, infirmiers, aides-soignants, psychologues, etc.)

Recherche d’un logement en établissement d’hébergement pour personnes âgées autonomes : Les interlocuteurs pertinents

Dans le processus d’admission en MARPA[1], contactez d’abord l’équipe de la MARPA[1] pour vérifier les disponibilités et les conditions d’admission.

Consultez ensuite le médecin traitant de votre proche pour obtenir le certificat médical nécessaire. Un travailleur social peut vous aider à constituer le dossier d’admission et à vous orienter vers des aides financières. L’Agence Régionale de Santé vous fournira une liste de MARPA[1] adaptées à vos besoins.

Consultez la Fédération nationale des MARPA[1] et les conseillers d’Annuaire Retraite pour des informations supplémentaires. Lors de votre sélection, choisissez une MARPA[1] proche, vérifiez les services offerts et évaluez la qualité de vie sur place.

Démarches et étapes à suivre pour une admission en MARPA[1]

L’admission d’un senior en MARPA[1] nécessite de suivre un certain nombre d’étapes, depuis le premier contact jusqu’à l’intégration complète dans la structure d’hébergement.

1. Contacter la MARPA[1]

Une fois que vous avez trouvé une MARPA[1] qui vous intéresse, recherchez ses coordonnées. Vous pouvez les trouver sur leur site web ou sur Annuaire Retraite.

Appelez la MARPA[1] et demandez à parler à la personne responsable des admissions. Cette personne pourra vous fournir des renseignements sur les disponibilités, le cadre de vie, et les options de financement.

Demandez une brochure détaillée et renseignez-vous sur les tarifs, les services offerts comme la restauration, les loisirs, et l’assistance médicale, ainsi que les critères d’admission spécifiques à l’établissement.

2. Visite de la MARPA[1]

Prenez rendez-vous pour visiter la MARPA[1] en personne afin d’évaluer personnellement l’environnement et de poser toutes vos questions. Cette visite vous permettra de déterminer si l’établissement répond à vos besoins et attentes spécifiques.

Pendant la visite, examinez attentivement les installations, rencontrez le personnel et découvrez les activités proposées.

Certaines MARPA[1] offrent la possibilité de séjours temporaires, ce qui vous permet de tester le logement avant de prendre un engagement à long terme. Profitez aussi des options de logements temporaires disponibles durant l’été, parfaits pour ceux qui souhaitent passer un moment reposant à la campagne.

3. Constitution du dossier de candidature

Certaines structures proposent l’envoi de leur formulaire d’admission par e-mail, tandis que d’autres préféreront que vous veniez le récupérer sur place. Remplissez minutieusement ce document, en fournissant toutes les informations demandées de façon précise.

Le dossier de candidature comprend généralement les pièces justificatives suivantes :

  • formulaire de demande d’admission complété ;
  • pièce d’identité ;
  • carte vitale et attestation de sécurité sociale ;
  • certificat médical de moins de trois mois ;
  • avis d’imposition ;
  • dossier d’aide sociale (si nécessaire).

Vous pouvez transmettre votre dossier complet directement sur place, par courrier recommandé, ou par e-mail si l’établissement l’accepte. Veillez à suivre scrupuleusement les instructions spécifiques de la MARPA[1] pour assurer le bon traitement de votre dossier.

4. Évaluation du besoin d’accompagnement

Les MARPA[1] s’adressent aux personnes âgées valides. Les résidents doivent généralement présenter un niveau de perte d’autonomie évalué en GIR[3] 5 ou 6. Les logements sont conçus pour être accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Un certificat médical est requis pour fournir des détails sur l’état de santé du résident, incluant les traitements médicaux, les allergies, les régimes spéciaux, et d’éventuelles maladies chroniques.

Selon ces informations, l’équipe de la MARPA[1] adapte ses services. Si le certificat indique des besoins particuliers, comme l’aide à la toilette, un accompagnement personnalisé est organisé.

Pour des soins spécifiques, comme des interventions infirmières, les résidents peuvent être orientés vers des professionnels externes.

5. Décision d’admission et signature du contrat de séjour[4]

Bien que le label MARPA[1] soit initié par la Mutualité Sociale Agricole (MSA), aucune affiliation avec le monde agricole n’est requise pour s’inscrire. Les candidatures peuvent être individuelles ou en couple.

Il est cependant possible qu’une liste d’attente soit en place, nécessitant de patienter jusqu’à la disponibilité d’un logement.

La commission d’admission de la MARPA[1] décide des entrées. En cas d’acceptation, un contrat de séjour[4] est signé, précisant les conditions de résidence, les services inclus, les tarifs et les engagements des deux parties.

6. Accueil et intégration en MARPA[1]

En MARPA[1], l’accueil est personnalisé. Chaque nouveau résident reçoit un livret d’accueil[5] et une visite guidée des locaux pour faciliter l’orientation.

Le personnel, disponible 24/7, est dédié au respect des droits et libertés des résidents, s’adaptant à leurs besoins individuels.

Les logements permettent aux résidents de personnaliser leur espace avec leurs propres meubles et décorations.

Les MARPA[1] encouragent les interactions sociales et facilitent l’intégration dans la communauté locale grâce à la proximité des commerces et des espaces de promenade.

Choisir une MARPA[1] adaptée aux besoins et aux attentes de votre proche est une décision cruciale pour son bien-être et son épanouissement. En suivant attentivement les étapes décrites dans ce guide et en vous appuyant sur les ressources disponibles, vous serez en mesure de faire un choix éclairé et de faciliter l’intégration de votre proche dans son nouvel environnement.

Laissez un commentaire