4 types de logements intergénérationnels pour seniors

Maisons de retraite

D’après une étude de l’INSEE, environ 1.5 million de personnes âgées de plus de 75 ans en France souffrent d’isolement social sévère ou modéré, ce qui représente près de 12 % de cette tranche de la population. Véritable alternative à la maison de retraite, l’habitat intergénérationnel a été spécialement prévu pour favoriser la solidarité, encourager la convivialité, et créer un espace propice à l’échange d’expériences entre des profils variés. Bien qu’accessible à tous, l’habitat intergénérationnel s’adresse plus particulièrement aux personnes âgées et aux jeunes étudiants. En effet, il répond à deux problématiques sociétales majeures qui sont la difficulté de trouver un logement pour les étudiants et le besoin de rompre l’isolement social pour les seniors.

1 – La cohabitation intergénérationnelle

La cohabitation intergénérationnelle implique la mise à disposition d’une chambre meublée au sein du logement d’un senior, qu’il soit propriétaire ou locataire. Cet espace devient le domicile d’un étudiant ou d’un salarié de moins de 30 ans. Le jeune hébergé ne verse généralement pas de loyer, mais s’engage à fournir divers services tels que de l’aide administrative, des courses ou encore de l’assistance informatique. 

Solidarité et conditions avantageuses

Cet arrangement particulier de cohabitation intergénérationnelle solidaire s’adresse principalement aux jeunes en situation précaire, confrontés à des difficultés pour trouver ou financer un logement.

Ils peuvent ainsi bénéficier de conditions d’hébergement confortables, incluant un logement équipé, une chambre meublée et l’accès aux espaces communs, parfois à un coût modique, voire gratuitement.

Les plateformes facilitatrices 

Il existe de nombreux sites internet, tels que « Un toit, 2 générations » qui permettent la mise en relation de jeunes de moins de 30 ans souhaitant  accéder à un logement à un moindre coût avec des seniors de plus de 60 ans à la recherche de compagnie et possédant une chambre de libre. 

Ces plateformes facilitent le processus de co-hébergement intergénérationnel en créant des opportunités mutuellement bénéfiques.

étudiant bénéficiant d'une chambre chez une personne âgée grâce à la cohabitation intergénérationnelle

2 – La colocation intergénérationnelle

La colocation intergénérationnelle s’inscrit dans le cadre d’une colocation classique, où plusieurs locataires, ici une personne âgée de plus de 60 ans et un jeune de moins de 30 ans, partagent un appartement ou une maison, qu’ils soient meublés ou non. Chaque colocataire considère le logement comme sa résidence principale.

Contrat de location et engagement financier 

Fondée sur un contrat de location, également connu sous le nom de bail, la colocation intergénérationnelle établit clairement le montant du loyer, les charges locatives, ainsi que la caution. L’engagement financier est donc transparent et juste pour toutes les parties impliquées.

Partage des frais et expérience de vie enrichissante 

L’un des principaux avantages de ce type d’habitat réside dans le partage équitable des frais, englobant le loyer et les charges telles que l’eau, l’électricité, le gaz, les ordures ménagères, ainsi que l’abonnement internet.

Mais bien au-delà de la simple réduction des coûts, la colocation intergénérationnelle offre une expérience de vie enrichissante. Elle favorise les échanges, permettant aux colocataires de partager non seulement des espaces de vie, mais aussi des moments de convivialité, des activités communes, et une présence bienveillante au quotidien.

3 – L’accueil familial

L’accueil familial est une solution d’hébergement flexible pour les seniors, leur permettant de favoriser le maintien à domicile et de retarder l’entrée en maison de retraite.

Le principe de l’accueil familial 

Agréé par le conseil départemental, l’accueillant familial, qu’il soit une personne seule ou un couple, accueille les seniors à leur domicile. En échange d’une rémunération, ils partagent leur vie de famille, veillent au bien-être quotidien de la personne âgée, lui fournissent une chambre adaptée, des équipements pour la perte d’autonomie, et assurent les actes essentiels de la vie quotidienne. 

Les points forts de l’accueil familial  

Nettement moins coûteux qu’un hébergement en EHPAD, l’accueil familial offre de nombreux avantages, tels que : 

  • la création d’un environnement chaleureux et familial, favorisant un sentiment de sécurité et de bien-être ; 
  • une adaptabilité aux besoins spécifiques de la personne senior offrant une prise en charge personnalisée qui peut évoluer en fonction de sa santé et de ses préférences ; 
  • une relation étroite avec l’accueillant favorisant un lien personnel et attentif et contribuant au bien-être émotionnel de la personne senior ;
  • un encadrement des soins médicaux, notamment la coordination des visites chez les professionnels de santé et la prise régulière des médicaments ;
  • le partage des activités quotidiennes de la famille d’accueil, contribuant ainsi à maintenir un niveau d’activité physique et mentale favorable au bien-être et à l’autonomie du senior.

4 – Le béguinage

En tant qu’habitat collectif, le béguinage est un concept novateur qui prend la forme d’un ensemble immobilier d’une vingtaine de logements disposés autour d’un jardin et d’espaces partagés. Chaque résident dispose de son propre logement, souvent de plain-pied pour assurer l’accessibilité.

Autonomie et soutien au cœur du béguinage

Le béguinage offre bien plus qu’un simple toit ; il encourage l’autonomie tout en créant un réseau de soutien parmi les résidents. Les espaces communs deviennent des lieux propices à l’entraide, à l’échange, à la solidarité et au partage, renforçant ainsi le sentiment de communauté au sein de cette habitation collective.

Une alternative inclusive à l’hébergement institutionnel

Le béguinage se positionne comme une alternative de choix à l’hébergement institutionnel traditionnel tel que la maison de retraite médicalisée ou la résidence autonomie. En intégrant les principes de l’habitat inclusif, groupé et partagé dès sa conception, il anticipe les besoins des résidents seniors, y compris la transition vers une éventuelle perte d’autonomie. 

Quels sont les avantages de l’habitat intergénérationnel ?

La colocation intergénérationnelle se révèle être une réponse astucieuse à la difficulté de se loger pour les jeunes étudiants et à la solitude qui affecte souvent les personnes âgées qui vivent dans des logements devenus trop spacieux. Elle possède, en outre, de nombreux avantages.

  • Les étudiants bénéficient d’une solution économique, voire gratuite, pour se loger, tout en profitant d’un environnement de qualité, de maisons avec jardin ou de grands appartements.
  • L’initiative favorise la création d’une aventure humaine basée sur le partage d’expériences, de connaissances et de moments de vie entre les générations, contribuant ainsi à une meilleure compréhension mutuelle.
  • En échange du logement, les étudiants rendent des services pratiques aux personnes âgées, renforçant les liens intergénérationnels et permettant aux seniors de bénéficier d’une assistance quotidienne.
  • Cette forme d’habitat répond à des enjeux sociaux majeurs tels que l’isolement des personnes âgées et la baisse du pouvoir d’achat des étudiants, créant une synergie positive entre les deux groupes
  • La loi Elan, en permettant aux propriétaires bailleurs de percevoir des Aides Personnalisées au Logement (APL) sous conditions, soutient légalement cette forme de cohabitation, encourageant ainsi son développement et sa pérennité.

En conclusion, ces différentes formes d’habitats intergénérationnels pour seniors reflètent une approche innovante et diversifiée pour répondre aux besoins complexes de cette population. De la cohabitation intergénérationnelle à la colocation en passant par l’accueil familial, ces initiatives ne se contentent pas d’offrir des solutions de logement, mais créent également des environnements propices à l’inclusion sociale, au partage et à l’épanouissement de tous.

Laissez un commentaire