Le CLIC : définition, rôle et missions auprès des seniors 

Le CLIC définition, rôle et missions auprès des seniors
Droits et Aides

Face à la complexité croissante des démarches administratives et des services disponibles pour les personnes âgées, il est souvent difficile pour ces dernières, ainsi que pour leurs proches, de s'orienter et de trouver les informations nécessaires. En effet, que ce soit pour connaître les aides sociales auxquelles ils peuvent prétendre, ou pour découvrir les actions et les services qui pourraient répondre à leurs besoins spécifiques, nombreux sont les seniors qui se retrouvent démunis, ne sachant pas vers qui se tourner. Dans ce contexte, les Centres locaux d'information et de coordination, mieux connus sous l'acronyme CLIC[1], émergent comme des sources précieuses d'informations et de soutien pour les personnes âgées et leurs familles. Dans cet article, nous explorons le rôle crucial des CLIC[1] dans la prise en charge des retraités en mettant en lumière leurs missions, leurs intervenants, et les différents services qu'ils proposent.

Qu’est-ce que le CLIC[1] ?

Le Centre Local d'Information et de Coordination, ou CLIC[1], est une structure de proximité dédiée à l'accompagnement des personnes âgées et de leurs proches. 

Parfois appelé « Pôle autonomie », « Pôle infos seniors » ou encore « Maison départementale de l’autonomie » en fonction des territoires, le CLIC[1] constitue un guichet unique permettant d'accéder à des informations et à des services variés visant à soutenir le maintien de l'autonomie et le bien-être des seniors. Le CLIC[1] peut avoir trois niveaux de labellisation en fonction des missions qui lui sont confiées. 

Niveau 1

Pourvu de locaux ouverts au public et d’un accueil téléphonique, le CLIC[1] de niveau 1 constitue un premier point d'accès permettant aux personnes âgées et à leurs proches d’obtenir des conseils sur les droits, les prestations sociales et les services de santé disponibles dans la région. En offrant un premier niveau de soutien et d'orientation, le CLIC[1] facilite l'accès des seniors à des ressources adaptées à leurs besoins spécifiques, favorisant ainsi leur autonomie et leur qualité de vie.

senior dans un clic de niveaux obtenant des informations sur sess droits

Niveau 2

En plus de fournir des informations sur les droits et les services disponibles, le CLIC[1] de niveau 2 propose un accompagnement plus approfondi, notamment en matière d'orientation vers les différents types de prestataires et services spécialisés. Il organise des missions d’évaluation des besoins et élabore un plan d’aide personnalisé.

Niveau 3 

En plus des missions exercées par les CLIC[1] de niveau 1 et 2, le CLIC[1] labellisé niveau 3 assure la mise en œuvre, le suivi et la coordination du plan d’aide personnalisé en collaboration avec les intervenants extérieurs, notamment les services d’aide à domicile[2].

Quel est le rôle du CLIC[1] et à qui s’adresse-t-il ? 

Le CLIC[1] est un centre d'information essentiel pour les personnes âgées, leurs familles et les professionnels intervenant à leur service.

Lancé en 2000 et généralisé en 2001, il offre des conseils sur une gamme complète de services à proximité du domicile, allant des aides aux soins en passant par l'accueil en maison de retraite médicalisée

Il agit comme un espace de soutien et d'écoute, facilitant les décisions liées à la prise en charge et à la vie quotidienne des personnes âgées. 

Les consultations sont gratuites, confidentielles et adaptées à chaque individu, quelle que soit l'origine de la demande. 

Principalement destiné aux personnes de 60 ans et plus, le CLIC[1] opère conformément à la loi de 2001 sur la prise en charge de la perte d'autonomie. Financé par le Conseil départemental, les collectivités locales et d'autres structures, il assure un accueil neutre et personnalisé, que ce soit dans ses locaux ou à domicile.

Quelles sont les missions des CLIC[1]

Les missions des CLIC[1] sont multiples et cruciales pour le soutien des seniors dans des situations complexes.

Prévention de la perte d’autonomie de la personne âgée

Premièrement, les CLIC[1] assurent la prévention de la perte d'autonomie en organisant diverses actions visant à améliorer ou à maintenir la santé des seniors et à prévenir l'isolement. Ces actions incluent des ateliers mémoire, des séances de gymnastique pour prévenir les chutes, des rencontres sociales, des groupes de paroles pour les familles, ainsi que des conférences et des débats sur des sujets liés à la dépendance[3] et au handicap.

Conseil et orientation 

En tant que guichet d'accueil, de conseil et d'orientation, le CLIC[1] fonctionne selon une triple logique de proximité, d'accès facilité aux droits et de mise en réseau entre les professionnels. 

Il offre des conseils et des orientations variés sur des questions telles que : 

  • la demande d'Allocation personnalisée d'autonomie (APA) ; 
  • les services d'aides à domicile ; 
  • le portage de repas ; 
  • les aides financières ; 
  • les solutions de maintien à domicile[4] ou d'hébergement en maison de retraite ; 
  • la mise sous protection juridique.

Quels types d’intervenants trouve-t-on dans un Centre local d’information et de coordination ?

Dans chaque CLIC[1], plusieurs intervenants travaillent de concert pour offrir un soutien adapté aux usagers.

Tout d'abord, une personne est spécifiquement dédiée à l'accueil des personnes âgées et de leurs familles, assurant ainsi une première prise en charge chaleureuse et rassurante.

Ensuite, un coordonnateur joue un rôle crucial dans l'organisation et la mobilisation des différents intervenants médico-sociaux pour répondre aux besoins des seniors. Ce responsable de la coordination est chargé de mobiliser efficacement les différents acteurs afin de garantir une prise en charge optimale des personnes âgées dépendantes.

Enfin, les équipes travaillant au sein de ces structures comprennent des professionnels spécialisés en gérontologie[5]. Ils évaluent les besoins d'aide, élaborent des plans d'accompagnement personnalisés et assurent leur suivi en collaboration avec les familles et les professionnels de santé.

Qui gèrent les CLIC[1] ?

Les CLIC[1] sont gérés principalement par les collectivités territoriales, notamment les Conseils départementaux. Ils peuvent également recevoir un soutien financier et logistique de la part d'autres acteurs institutionnels locaux, tels que les municipalités, les régions, ou encore des structures associatives ou des établissements de santé.

Le label CLIC[1] est décerné par un comité de pilotage, comprenant le préfet, le président du Conseil général, un représentant de la caisse maladie, ainsi que des représentants des Centres communaux d'action sociale[6] (CCAS[6]) des grandes villes. 

Actuellement, plus de la moitié des CLIC[1] sont gérés par des associations, environ un quart par une commune ou un CCAS[6], 10 % par un établissement hospitalier, et le reste indirectement par un Conseil général.

Comment trouver un CLIC[1] près de chez moi ?

Pour localiser le CLIC[1] le plus proche de chez vous, vous pouvez contacter les autorités locales, comme les mairies, les centres sociaux ou les services sociaux départementaux. Ils pourront vous fournir des informations sur les CLIC[1] disponibles dans votre région et vous orienter vers les bons interlocuteurs. 

Laissez un commentaire